La légende du Frère André  et du

La légende du Frère André et du "Rocher Lecomte"


B-6836 Dohan (Bouillon)

La légende du Frère André est celle d⤙un moine défroqué transformé en ermite et vivant en reclus dans une anfractuosité du rocher Lecomte en face de Dohan.
Dans le village, des habitants avaient remarqué que des corps de jeunes femmes mortes en couches disparaissaient régulièrement du cimetière. Les gens, perplexes, ne comprenaient rien. Les gardes de nuit n⤙avaient pas permis d⤙éclaircir le mystère. Celui-ci fut résolu un jour, le lendemain de l⤙enterrement d⤙une jeune maman décédée. Celle-ci, déterrée la nuit suivante, s⤙était retrouvée dans la grotte du Frère André. En réalité, elle n⤙était pas morte, mais simplement frappée de catalepsie, ce qui explique qu⤙on l⤙avait crue morte. En se réveillant, horrifiée par les traits hideux du moine, elle voulut s⤙enfuir, mais, dans le noir, elle se précipita dans le vide et se fracassa au pied du rocher. Elle fut découverte le lendemain par des bûcherons qui comprirent aussitôt la raison de la disparition des autres femmes. Ils grimpèrent dans la colline pour faire un mauvais sort au moine criminel. Mais celui-ci n⤙avait pas attendu son reste, il avait quitté les lieux et l⤙on ne le revit jamais dans les horizons dohannais.

Top