Hêtraie du Menuchenet
  • Hêtraie du Menuchenet

Hêtraie du Menuchenet


B-6830 Menuchenet (Bouillon)

Hêtraie de 360 ha sur 7 anciennes communes.


Il s'agit d'un massif forestier de 36O hectares, issu de l'ancienne forêt ducale qui sera partagée à la révolution française en 7 communes : Bellevaux, Botassart, Ucimont, Curfoz, Sensenruth, Noirefontaine et Plainevaux. Il s⤙agit d⤙une des sept « forests d⤙Ardenne » ayant appartenu à la famille d⤙Ardenne-Verdun, les ancêtres de Godefroid de Bouillon. Au cœur du duché de Bouillon, elle était un passage obligé pour qui voulait quitter Bouillon par le nord en direction de Liège. Selon la tradition populaire, elle est traversée par la « chaussée romaine », mais aussi par l⤙ancien et véritable chemin de Bouillon à Saint-Hubert, ou encore, dans sa partie méridionale, par le « chemin neuf », voulu par Louis XIV en 1664, pour relier Bouillon à Liège sans passer par les terres du Luxembourg, aux mains de l⤙empereur d⤙Autriche.
La création du chemin de fer vicinal destiné à relier Poix St Hubert à Bouillon puis Corbion et Sedan ne pouvait échapper à la forêt de Menuchenet où son tracé croise celui de la « chaussée romaine ».
Un important vestige du haut moyen âge subsiste à l⤙ouest de la forêt, sous le nom de « Château-le-Duc ». Il s⤙agit d⤙une ancienne forteresse des comtes d⤙Ardenne-Verdun, datant de l⤙époque carolingienne.
(source texte : Jean-Etienne Hallet)

Top